Sur le site de l’Hôpital général, la Cité Internationale de la Gastronomie et du Vin constituera un nouveau quartier, au centre de Dijon. Il s’agit d’un ensemble urbain cohérent comprenant des équipements à vocation culturelle et touristique (espaces d’expositions, hôtel), des commerces (boutiques, restaurants, bars), un complexe cinématographique et un écoquartier. Le projet global (conception du projet, aménagement du site, financement, construction et réhabilitation) est porté par le Groupe EIFFAGE, qui sera accompagné par des spécialistes pour l’exploitation de chacun de ces volets.

Le pôle culture

Au cœur du projet de la Cité internationale de la gastronomie et du vin, 1700 m² d’expositions donneront les clés pour comprendre le repas gastronomique des Français, mais aussi l’importance du vin dans ce patrimoine culturel. Un billet donnera accès à deux espaces d’exposition : le pavillon de la gastronomie et du vin proposera des expositions permanentes et temporaires dédiées à la gastronomie française et aux vins du monde ; la chapelle sera le lieu d’interprétation et de mise en valeur des Climats du vignoble de Bourgogne, inscrits au Patrimoine mondial de l’Unesco depuis juillet 2015. Un centre de conférences doté d’un auditorium de 250 places et de salles de séminaires permettra l’organisation d’événements, de colloques et de rencontres sur le thème de la gastronomie, des vins, du goût et de la nutrition.

Eiffage s’est entouré de professionnels de l’exploitation d’espaces culturels (S-Pass), de la muséographie et de la scénographie (Abaque) pour assurer la conception des espaces et la gestion du pôle culture.

Des espaces dédiés à la formation

Un centre de formation de la prestigieuse école Ferrandi proposera des formations intensives de cinq mois, en langue anglaise, à la pâtisserie ou à la cuisine française. À Dijon, ville facilement accessible par TGV et par autoroute, des étudiants venus du monde entier apprendront également les accords mets-vins et découvriront les produits régionaux.
Chaque année, ce centre de formation accueillera 110 étudiants internationaux 750 m² d’espaces pédagogiques. Il sera doté de deux laboratoires distincts pour la cuisine et la pâtisserie. Les locaux dédiés à la formation seront situés à l’entrée de la Cité internationale de la gastronomie et du vin, aux 1er et 2e étages de l’emblématique bâtiment dessiné par l’Agence d’architecture Anthony Béchu. Des sessions destinées au public amateur seront également organisées.

L’École des Vins du Bureau interprofessionnel des vins de Bourgogne (BIVB) disposera d’un espace de 70 m² dédié à l’initiation œnologique, pour permettre aux Dijonnais et aux touristes de découvrir les vins de Bourgogne et de se familiariser avec la dégustation

Les commerces

Sur plus de 5000 mètres carrés, un espace commerçant sera constitué de restaurants et d’une quinzaine de boutiques mettant en valeur le patrimoine gastronomique, viticole, et des arts de la table sous ses diverses formes.

Le complexe cinématographique

La Cité Internationale de la Gastronomie et du Vin accueillera 2 cinémas, un multiplexe (le Ciné Ducs) et un cinéma d’art et d’essai (le Supernova). En tout, 13 salles, et plus de 2 000 fauteuils permettront à tous les publics de profiter du 7ème art. L’implantation de cinémas est une proposition d’EIFFAGE dès sa réponse à l’Appel à Manifestation d’Intérêt : des cinémas dans ce nouveau quartier contribueront en effet à le faire vivre et à amener vers le centre-ville un public d’habitants de Dijon et des communes alentours de tous âges.

L’hôtel

Un hôtel **** luxe de 125 chambres sera implanté dans les bâtiments historiques datant de l’extension des XVIIe et XVIIIe siècles de l’hôpital général, au sud du site. Il sera doté d’un restaurant, d’un spa et d’une piscine extérieure.

Les logements réhabilités

Autour de la cour Jérusalem et de sa chapelle préservée, le projet de la Cité Internationale de la Gastronomie et du Vin inclut 90 logements dans des bâtiments classés réhabilités, du studio au T3, sur trois niveaux. L’opération serait réalisée par Groupe François Ier.

Le centre d’interprétation de l’architecture et du patrimoine (CIAP)

La Ville de Dijon, labellisée Ville d’art et d’histoire depuis 2009, proposera au sein de la Cité internationale de la Gastronomie et du Vin un espace dédié à l’appréhension et à l’appropriation des patrimoines du territoire. Destiné aux habitants, aux visiteurs et aux touristes, son parcours régulièrement renouvelé traitera sur plus de 500m² des grandes étapes du développement urbain de Dijon, des formes et des matières qui caractérisent son architecture ou encore des facteurs qui ont concouru à la tradition gastronomique locale et à l’émergence des Climats du vignoble de Bourgogne. Une programmation variée et évolutive fera par ailleurs de cet équipement un véritable lieu de vie culturelle : ateliers pédagogiques, conférences, débats, visites scolaires, rencontres avec des professionnels, etc.
Installé au cœur de la Cité internationale de la Gastronomie et du Vin et au kilomètre premier de la route des grands crus, le Centre d’Interprétation de l’Architecture et du Patrimoine constituera ainsi une porte d’entrée incontournable pour la ville de Dijon, dont le secteur sauvegardé a été incrit au patrimoine mondial de l’UNESCO en 2015, et plus largement pour les richesses culturelles de la région. Une plateforme touristique et numérique fournira aux visiteurs l’ensemble des informations nécessaires à la découverte de ce territoire d’exception.

L’écoquartier

À proximité immédiate du centre-ville de Dijon ainsi que des commerces et des cinémas de la Cité, dans un environnement verdoyant, l’écoquartier constituera un nouvel espace urbain, conçu dans une volonté de mixité intergénérationnelle et sociale.
Il comptera plus de 500 logements (logements en accession et logements sociaux). Par ailleurs, trois résidences spécifiques sont prévues : une résidence étudiante, une résidence de tourisme et une résidence séniors.
Les logements bénéficieront de la certification NF Habitat du CERQUAL. Ce référentiel offre une qualité éprouvée de conception et de réalisation.

La biodiversité protégée

L’espace boisé classé

Permettant de mettre en valeur les arbres remarquables du site ainsi que l’ouvrage en pierre enjambant le bras de l’Ouche qui traversait jadis le site, l’espace boisé classé constituera, sur 3,5 hectares, une bulle de verdure sur la façade ouest de la Cité internationale de la gastronomie et du vin, entre la rivière au sud et le départ de la coulée verte au nord-ouest.
L’espace boisé compte actuellement une quarantaine d’arbres. L’intervention sur cet espace sera légère, l’objectif étant de maintenir l’équilibre existant en y intervenant le moins possible tout en ramenant un peu de diversité et de floraison (plantation notamment de bulbes de tulipes sylvestres et d’ails des vignes).
Sur l’ensemble des espaces publics du site, EIFFAGE s’engage à ce que chaque arbre qui sera abattu soit compensé par un arbre replanté

Les espèces protégées

Le site de l’Hôpital général abrite plusieurs espèces animales protégées, notamment au sein de l’Espace boisé. Tout a été prévu pour que ces espèces ne soient pas perturbées par le chantier et la métamorphose des lieux : des mesures d’évitement et de réduction des impacts seront prises, et une vigilance sera observée, en lien avec des professionnels, tout au long du chantier. Par exemple, une zone comprenant des bassins aquatiques, permettant la reproduction d’amphibiens, sera totalement évitée lors de l’aménagement afin de conserver cet habitat d’espèces pour les amphibiens.

Nota : Ce projet est susceptible de connaître des modifications